Lettre de Naptunix Le Corsaire.

    Partagez

    Nap01
    Invité

    Lettre de Naptunix Le Corsaire.

    Message par Nap01 le Ven 2 Mai - 13:58

    I-
    Bonjour à vous qui lisez ce message,
    Je m'appelle Tom Poulpe, j'ai actuellement 16 ans et ça va faire un peu plus de 3 ans que je m'occupe avec des cubes.Mon nom InGame est Naptunix_01 .Mes activités sont tournées vers le sport et la musique en plus des jeux vidéos. J'ai connu Dribliblu sur un autre serveur où l'on s'amusait à faire des tunnels sous la mer pour relier nos villes ^^' c'est une anecdote parmi tant d'autres .. Et c'est d'ailleurs gentil à lui de m'avoir proposé de rejoindre ce serveur. Nap.01. Est mon skype. Et comme je ne sais plus trop quoi dire dans ce paragraphe,je passe à ma présentation RP.

    II-
    Je m'appelle Naptunix Foxborn,je suis Corsaire,le plus valeureux,le plus riche qui soit dans touts les mers qui peuvent exister.Et comme je dis souvent,il y a un temps pour chaque chose. Or il y a eu un temps où je connu une personne,avec qui je fus voisine. En effet il y a un certains de cela, cette personne et moi habitions un royaume où corps et âme se joignaient et où il faisait bon vivre. Le royaume d'Eldrim. Je ne parlerait pas plus longtemps de cette terre je vais juste vous expliquer comment lui et moi ,avons été séparé par une catastrophe.

    Comme chaque mercredi depuis un  mois,je me levais,je déjeunais,puis,seul ou accompagné de quelques larbins,je m'accomplissait à la tâche d’agrandissement de ce qui allait être ma ville.
    Riche et fieffé je pouvais me permettre d’établir un petit bourg rien qu'a moi. Tout comme cette personne à qui je disais bonjour au loin,chaque matin,qui m'aidait à terminer mes constructions et que j'aidais occasionnellement aussi. Je m'étais lié d'amitié avec lui ,et, par un pacte de guerre,nous avions signé une alliance. Tout semblait parfait,les différentes races sur le continent ne se battaient pas et les dirigeants du royaume avait cessés leurs insolences envers le peuple.

    Quand venait le mercredi soir,équipé du plus gros bateau n'ayant jamais parcouru les mers et considéré comme un Corsaire à part entière,je disparaissait dans la brume du soir au soleil couchant à bord du Millénium. Mes petites expéditions que je faisais durer un ou deux jours me permettaient de ramener des tonnes de marchandises,des hommes,des alliances,et surtout des trésors de pirates dont j'avais tranché la tête avec ma lame. Parfois je partais plus longtemps,  voir même très longtemps.Les tempêtes,l'aventure,le risque et l'or font parties du quotidien d'un tel marin comme moi. Puis,après avoir bravé vents et marrés à bord de mon immense vaisseaux,après être revenu fier et vainqueur de quelques batailles avec mon équipage,je revenais m'accoster au port de ma ville,qui j'ai oublié de le préciser,était une île. L'île du Millénium.

    III-
    Mais voici un temps pour autre chose,un autre jour,une autre semaine où tout ne se déroula pas comme prévu. Alors que je revenais de mon voyage en mer qui avait duré plus d'un mois,les terres qui s'offraient à moi semblaient avoir changée d'allure,ma ville ne semblait plus être mienne. Je m'approchais,puis dans un regard noir qui scrutait l’horizon, je constata l’ampleur des dégâts.
    Les volcans sur lesquels étaient battis le royaume eldrimien étaient entrés en éruption,leur colère semblait durée depuis plusieurs jour déjà et n'avait épargné aucun quart des terres. Je ne descendis pas de mon bateau car je ne pus, mais je fis le tour de mon île et je longea la côte pour prendre connaissance de l'état des autres villes. Mais rien,imaginez un bateau,immense,avec moi à la proue,naviguant devant une mer de lave et de flamme cherchant le moindre signe de vie sous l’épaisse couche de cendre qui s’était formée sur les cités et leurs forets. Il n'y avait plus rien, plus âmes qui vivent,plus aucuns bruits à part l’éclatement des énorme bulles visqueuses de magma qui caressaient les littoraux et qui terminaient leur course dans la mer dans un bruit aigu et abominable de refroidissement. Je compris que j’étais seul.
    Sans vraiment réfléchir j’ordonnai a mes hommes de reprendre la route pour d'autres terres.

    Pendant plusieurs jours,mois,années,malgré le regret d'avoir perdu ma ville,je repensais aux personnes avec qui je buvais des chopes dans les tavernes naines. Qu'étaient-elles devenues ? Peut être avaient-elles survécu et peut être avaient-elles réussi à s'enfuir ? Ou au contraire y étaient-elles passées ?
    25 longues années se sont écoulées jusqu'à hier,où je reçu le message par bateau coursier de Dribliblu, mon ancien voisin, la personne dont je n'ai pas prononcé le nom en début de texte et qui me dit à travers une lettre qu'il est bien en vie suite au trame d'il y a deux décennies et demi.

    Je prends donc la mer en direction de ses terres,en espérant y trouver un peu de réconfort et de chaleur, et en espérant y retrouver un ami par la même occasion.

    [b]Cordialement,Naptunix Foxborn Le Corsaire.  pirat 

    Post Scriptum : Je suis un humain parmi tant d'autres mais intrigué par les Ethériens.
    avatar
    Dribliblu
    Admin

    Messages : 447
    Date d'inscription : 21/03/2014
    Age : 23
    Localisation : Paris

    Re: Lettre de Naptunix Le Corsaire.

    Message par Dribliblu le Ven 2 Mai - 14:16

    Et bien ! Moi qui te croyais mort enseveli sous les décombres ardant ! Le revoilà plus vivant que jamais ! Rejoins nous vite !
    avatar
    RodStaze

    Messages : 185
    Date d'inscription : 11/04/2014
    Age : 21
    Localisation : Kazadrïn

    Re: Lettre de Naptunix Le Corsaire.

    Message par RodStaze le Ven 2 Mai - 17:55

    Bienvenue à toi, et au passage belle lettre Wink
    avatar
    Workix

    Messages : 165
    Date d'inscription : 21/03/2014
    Age : 21
    Localisation : Doubs

    Re: Lettre de Naptunix Le Corsaire.

    Message par Workix le Ven 2 Mai - 19:17

    Bienvenue à toi sur Helion Smile
    avatar
    Daerheen

    Messages : 82
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Age : 18
    Localisation : ???

    Re: Lettre de Naptunix Le Corsaire.

    Message par Daerheen le Ven 2 Mai - 22:58

    Scrogneugneu , c'est un n'humain !

    Bienvenue en ces terres sacrées et bien alcoolisés que sont les terres d'Hélion , que le vent et la pluie lagueuse soient avec toi . Pour toujours .

    Contenu sponsorisé

    Re: Lettre de Naptunix Le Corsaire.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil - 4:02