La légende d'Ornfang, la sombre forêt

    Partagez
    avatar
    Vorkul

    Messages : 145
    Date d'inscription : 26/06/2014
    Age : 20
    Localisation : La forêt d'Ornfang.

    La légende d'Ornfang, la sombre forêt

    Message par Vorkul le Mar 12 Mai - 20:13

    Amarà, la glorieuse cité orientale, compte de nombreux habitants.
    Certains sont fermiers, artisans ou même marins. D'autres, sont aventurier, de passage ou bien à la retraite. C'est l'un de ces derniers auquel nous allons nous intéresser.
    Le vieil homme était assis sur un fauteuil, dans la taverne du port, devant un auditoire d'enfant et d'adultes, qui écoutaient ses récits avec avidité, car le vieil aventurier était réputé bon conteur, et l'on se prenait souvent à redemander à celui ci une histoire qui nous avait particulièrement plu. Mais écoutons le donc...



    ...et c'est ainsi que je pu échapper à ce nain fou furieux, qui proférait des menaces dans son dialecte peu commun. On me raconta par la suite, que celui ci avait péri lors de sa fuite de sa peine de travail forcé, tué d'un coup de hache dans le dos !

    L'assistance applaudie vigoureusement le conteur, puis, une petite voix demanda : "Encore ! Encore !". Bientôt suivie par de nombreuse autres voix, ce qui amusa beaucoup le vieillard.

    -Fort bien, fort bien, mais cette histoire sera la dernière pour ce soir, car il est tard, et mon vieux corps demande grâce !
    Enfin ! Cette histoire est celle que je préfère. C'est une légende des contrées du Sud, là ou ne vivent qu'une poignée de gens défiant chaque jour la nature sauvage...
    Car dans cette contrée, s'étend la grande forêt d'Ornfang, vaste mer de verdure, dont les sombres abysses abriteraient de nombreuses choses, que peu de personnes aimeraient voir.
     Néanmoins, la forêt recèlerait également bien des merveilles, tel qu'un arbre gigantesque, au feuillage doré, que l'on dit être l'arbre originel, le premier arbre de ce monde !
    Mais l'objet de cette légende n'est pas la profondeur du bois ou la quantité de chevreuils la peuplant, non.. Il s'agit de son mythique et formidable gardien ! Un être coiffé d'un crâne, lui même surmonté d'une paire de bois de cerf, vivant pratiquement nu, un pagne en peau d'ours, et une paire de botte de la même matière pour tout vêtement !
    Les villageois proche de la forêt, raconte qu'il viendrait capturer les enfants si ceux ci se montre trop désobéissant !

    Les jeunes âmes qui écoutaient le vieil homme se regardèrent, ne sachant guère si il disait la vérité, et qu'un monstrueux croque mitaine habitait dans une sombre forêt...

    Mais reprenons. Ce gardien donc, était réputé pour sa férocité, tuant tout ceux qui osait s'approcher de la forêt, car bien que vêtu comme un sauvage, il était réputé si rapide, qu'aucune lame ne pouvait l'atteindre. L'on disait qu'il était si fort, qu'il pouvait envoyer un nain adulte sur plus de cent mètres dans les airs !
    Mais on raconte également qu'il était bien plus sage, et bien plus vieux que maint elfes ou même Etheriens et que...

    Un doigt levé par un jeune elfe l'interpella, lorsqu'il lui donna la parole, le petit dit d'une voix claire : "Mais c'est quoi pour qu'il soit aussi vieux ?"

    Cela mon enfant, je ne le sais pas, tu sais, ce n'est qu'une légende, mais peut être qu'elle dit vrai, qui sait ?
    Cela étant, continuons cette histoire !
    Le vieil homme bu un peu d'eau, puis repris.
    Le gardien de la forêt fut rapidement surnommé le Roi Cornu, seigneur de la forêt, mais les habitants des alentours voulaient avoir accès au ressources qu'elle offrait, et pour cela, ils n'avaient d'autre choix que de tuer le Roi Cornu.
     Par une chaude journée de printemps, les villageois mirent le feu à une partie de la forêt, ce qui plongea l'être de la forêt dans une rage noire, il était prêt à tous leur ôter la vie pour leur impudence... Mais ce fut sans compter sur le nombre de bûcherons, qui était bien trop important, même pour ses impressionnants pouvoirs...
    Au bout de plusieurs morts pour les villageois, et blessures pour le Roi Cornu, les deux partis décidèrent d'une trêve.
     Le sage Roi de la forêt devais laisser les villageois prélever ce qui était nécéssaire à leur survie et à leur commerce, tant que cela restait dans leur domaine, et qu'il ne le faisait guère avidement. En contre partie, le gardien de la forêt devait les laisser en paix, et, si la situation devenait particulièrement grave, les deux partis devait s'entraider. Tel fut leur pacte, une symbiose parfaite entre la civilisation et le représentant de la Nature...
    Ainsi se termine la légende, nul ne sais ce qu'il advenu par la suite, ni des villageois, ni du Roi Cornu, personne ne sait même si ce dernier a existé, car cette forêt est trop loin d'ici pour que nous ayons des contacts avec eux. Mais, si vos voyages vous conduisent à Ornfang, vous pourrez voir de vos yeux si cette légende est réelle ou non !
     Sur ce, je vais me retirer, passez une bonne soirée mes jeunes amis, ainsi que les moins jeune !

    Le vieux conteur quitta la taverne pour rejoindre sa maisonnette, laissant des enfants rêveurs, réfléchissant à toutes ces belles histoires...

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 7:18