Le Void

    Partagez
    avatar
    Wobmiar

    Messages : 207
    Date d'inscription : 05/09/2014
    Age : 20
    Localisation : Champignons

    Le Void

    Message par Wobmiar le Lun 8 Sep - 18:17

    "Maman?
    - Oui ma chérie?
    - Être quoi Void?

    Le visage de la mère devint blême.

    - Où as-tu entendu un terme pareil Woby?
    - Ami école dire moi."

    La femme se pencha vers sa fille. Elle la prit dans ses bras et la souleva jusqu'au niveau de son visage.

    "Wobmiar, tu es trop jeune pour savoir ce qu'est que le Void.
    - Mais moi vieille! Moi rides! dit la petite fille en tirant la peau de son visage avec ses mains. Moi plus vieille que toi!

    L'humaine se mit à rire.

    - D'accord, mais tu dois bien m'écouter.
    - Moi toujours écouter, de répondre la fillette un doigt dans sa narine.
    - Il est dit que notre monde est plat...
    - Comme tarte?
    - Plus plat qu'une tarte ma chérie. et si on creuse trop profond, on tombe sur un nouveau type de pierres, indestructible. On l'appelle le bedrock.
    - Moi muscles, moi forte! Moi détruire bedrock!
    - Ha ha ha, mais si tu détruis le bedrock, tu tomberas... dans le Void!

    La petite ouvrit grand les yeux.

    - Moi vouloir aller Void!
    - Non, si tu vas dans le Void, tu mourras. Et tu te souviens de ce que je t'ai dit à propos de la mort?
    - Oui maman. Mort égal fin.
    - Et toi tu ne veux pas la fin?
    - Moi pas vouloir fin vie.
    - Bien. Alors tu n'essayeras jamais d'aller dans le Void.
    - Oui maman."

    La mère déposa sa file sur le plancher de la maison. Elle resta un instant pensive, puis repris:

    "Évidemment, il existe plus qu'un Void...

    L'enfant la regarda et demanda:

    - Nether?

    La femme soupira.

    - Un ami de l'école t'en a parlé? marmonna-t-elle. Évidemment, depuis que les éthériens sont arrivés et ont ouvert ces portails vers l'enfer partout sur Hélion, il fallait bien que ça t'arrive à l'oreille un jour...
    - Nether posséder Void?
    - Le nether possède deux Voids.
    - Woaoh! Deux!
    - Le Void du dessous est pareil, mas le Void du dessus est différent. Le Void du dessus est quasiment impossible à se rendre, et il y existe des créatures plus puissantes que tu ne peux l'imaginer. Des créatures démoniaques.
    - Moi voir créatures?
    - Quelques sots les invoque. Souvent ils sont invoqués en notre monde pour être tués.

    Elle se mit à verser une larme.

    "Les humains ne voient que par l'apparence. Ils tuent s'ils ont peur.
    - Moi pas peur. Moi gentille. Pas tuer. Pas fin.
    - Tu sais, chaque mois, les guerriers invoquent l'un de ces monstres dans l'arène au fond du village, et le combattent jusqu'à la détruire. Il est rare qu'ils perdent. Et c'est justement aujourd'hui que..."

    On entendit une explosion au loin. Puis des cris. La mère regarda par la fenêtre.

    "Mais... c'est l'arène?"

    Une colonne de fumée se dégageait du bâtiment, et des flammes commençaient à se propager sur les maisons. Les gens couraient dans les rue. Des explosions provenant de l'arène volaient dans toutes les directions, et bientôt un nuage grisâtre envahit le ciel, et enveloppa le village. Wobmiar, apeurée, se précipita sous la jupe de sa maman, agrippant ses jambes.

    "Ne t'inquiète pas ma Woby, cette créature est simplement plus puissante que les autres. Elle se fera tuer éventuellement, ou reviendra dans son monde... Dans le Void...

    Elle hésita.

    - Je me demande si... Si ça ne serait pas..."

    La porte d'entrée claqua. Un homme entra en trombe dans la maison en sueur.

    "Inifni! cria-t-il. C'est lui!
    - Quoi?!"

    La dénommée Inifni se pencha vers sa fille.

    "Je vais suivre tonton Roloc, tu restes bien sage ici?
    - Gnoui.
    - Ne fais rien en mon absence."

    Et elle sortit de la maison, puis courut en direction de l'arène. Wobmiar, de son côté, se mit à se tourner les pouces. Soudain, une explosion fit trembler le plafond, et le nuage de poussière grise, qui grandissait toujours, se mit à envelopper son abris. Les murs se mirent à trembler. Apeurée, elle se mit à courir vers la chambre de sa mère, et sauta sous son lit. Elle sentit quelque chose de dur la toucher. Il s'agissait d'un coffre de bois. Oubliant pour un instant le danger, et portée par la curiosité, elle ouvrit la couvercle. À l'intérieur étaient entassés des yeux étranges, tous bleu-verts. Mais il lui semblait qu'elle savait ce que c'était, sans vraiment le savoir, comme si elle les avait vu toute sa vie. Alors elle en agrippa un. Grimpa dans le grenier. Ouvrit une trappe menant au toit de sa maison.

    Aveuglée par le gris qui remplissait l'atmosphère, elle fit face à l'arène. D'un élan, elle lança l’œil vers l'avant de toutes ses forces.

    Brusquement, elle se retrouva dans le vide, et se mit à tomber. Sa tête frappa quelque chose de dur, et elle tomba évanouie. Elle se trouvait maintenant en plein milieu de l'arène. Une ombre se profila au-dessus d'elle. De l'ombre un missile noir se détacha et se projeta vers le corps immobile.

    Juste alors que le missile allait l'achever, une intense lumière blanche entoura la fillette, et bloqua l'attaque mortelle. Inifni se plaça entre l'immense créature et sa fille, son bâton d'archimage levé.

    "Ne la touche pas!
    - Et pourquoi? rugit une voix sortie d'outre-tombe.
    - Tu sais pourquoi! Ne la reconnais-tu pas?"

    Le monstre se pencha vers l'avant, et fit léviter Wobmiar lentement vers lui. La petite cligna des yeux, juste assez pour voir un visage d'un noir inhumain la regarder. Elle murmura:

    "Pa...pa..."

    Un souffle l'enveloppa. Ses yeux se fermèrent à nouveau, puis son corps léger se déposa lentement dans les bras de sa mère. Cette dernière passa sa main sur son front.

    "Elle a été frappée à la tête, commenta-t-elle.
    - Elle oubliera tout, Elbuod, dit la voix grave perçant le ciel. Tu dois t'en débarrasser. Elle te met en danger.
    - Jamais je ne la laisserai seule! Elle pourrait aller avec toi!

    L'ombre se mit à s'élever dans le brouillard, et ses yeux se reposèrent une dernière fois vers l'humaine.

    - Wobmiar n'est pas faite pour le Void."

    Sur ces mots, il disparut. Le ciel redevint clair et limpide, comme si rien ne s'était passé.

    Inifni se mit à pleurer.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 18:59